Tournage de « La jeunesse du fleuve » 54mn et « Anuktatop » 110 mn : films réalisés avec la participation des habitants

 

Enfin, de l’information sur « La Jeunesse du Fleuve », sa version 110 mn sera nommé « Anuktatop : la Métamorphose ». Ce fût en 2013, une aventure formidable avec plus de 130 personnes impliquées!

Déjà, le documentaire de 54mn est réalisé, en boite : nos partenaires « Les films du Sud » sont rapides et efficaces.

Le film sera diffusé à Ciné Latino les 27 et 29 mars dans la catégorie Panorama.

Voici la bande annonce de la Jeunesse du fleuve 54mn

La Jeunesse du Fleuve – Bande-annonce from Fabien Daguerre on Vimeo.

 

 

Historique:

Il y a maintenant trois années que le projet du film « La jeunesse du fleuve » a commencé. C’est sur le fleuve du Haut-Maroni, au village Taluen auprès de la famille Opoya, que les auteurs ont écrits ce projet.
Du point de vue d’un petit garçon du village, ce documentaire/fiction s’interroge sur les différents mondes qui se conjuguent sur le territoire Wayana. C’est en reliant les rêves des adolescents et les histoires des anciens que le film se tisse et dévoile les paradoxes d’un monde en transformation.
Depuis l’écriture, le film se construit en collaboration avec les habitants du village. Durant le tournage, prévu pour Juillet/Aout 2013, quatre jeunes du fleuve seront employés en tant qu’assistants aux techniciens de l’équipe. Immergés dans les préparatifs et dans la construction du film, ils confirmeront leur connaissance de la caméra, du son et réaliseront leur making-off du film. En 2014, avec ces mêmes jeunes, ces deux films seront projetés dans tous les villages du Haut Maroni du fleuve, sur le littoral guyanais et dans d’autres régions de France. Une tournée d’ateliers pédagogique et de débats utilisera le film pour poser des questions sur le rôle de l’image dans notre nouvelle société.
Dans ce projet, l’aspect technique de la réalisation est portée par une coproduction Hexagone-Guyane: « Les films du sud » (Toulouse) et « TicTac Prod » (Cayenne).
La partie sociale et humaine, le caractère associatif du projet, comprenant l’embauche des jeunes, la dynamisation du réseau associatif local et l’implication des populations est portés par l’association « Chercheurs d’Autres » et le réseau « Triangle des Cultures ». Ce projet se veut être plus qu’un simple documentaire, il se veut un projet qui rassemble, interroge et insuffle un vent de création.

 

 

 

Ci dessous un extrait du film (40 mn) réalisé pour les habitants des villages en 2010 afin de leur montrer ce que pouvait être un film fait sur place, c’est suite aux diffusion en novembre 2010 et novembre 2011 et au bon accueil que les gens ont accepté la réalisation du film qui sera tourné cet été 2013.

 

 

 

Ci dessous le dossier de présentation du projet de film, il a été envoyé  aux partenaires locaux et aux autorités coutumières concernées.

Un projet du réseau d’échange :

 

 

projet réalisé avec le soutien de:
la Commission Européenne

Fond d’ aides aux échanges artistiques et culturels de l’Outre Mer
.
.
.
logo-ministere-culture-communicationMINISTERE DE L_OUTRE MERLogo_ParcAmazonienGuyane